CHEVALeresse DES ARTS ET DES LETTRES
J'ai été nommée "Chevaleresse des Arts et des Lettres" par la ministre de la Culture.
J'ai failli en tomber de mon cheval et me suis dit que tout ce travail pour que la photographie soit plus riche et diverse valait bien une médaille. 
Je la partage avec toute une cavalerie qui se reconnaîtra et surtout deux collectifs : Le groupe d'activiste La Barbe que j'ai rejoint dès 2014 et LaPartDesFemmes qui fête ses quatre années d'existence en septembre 2021.
J’ai tissé des liens de travail et d’échanges avec des photographes, des iconographes, des directrices photo, des chercheuses, des institutions, des militant·es… et c’est ce cumul de forces qui a permis de faire sérieusement évoluer la photographie qui se plaisait à se conjuguer au masculin. Il y a encore du travail mais les progrès sont nets. Nous avons collectivement assumé et porté haut les mots « militante » et « féministe ».
A cheval. Le patriarcat bouge encore.
* J'ai écrit ce jour, le 10 septembre 2021 à la ministre afin qu'elle rende effective la féminisation de ce rang de "chevalier" auprès du conseil de l'ordre des arts et des lettres. 
Bien nommer, c'est apporter de la paix. 
Top - Haut